Comment éviter qu’une orchidée ne se fane ?

Comment éviter qu’une orchidée ne se fane ? Large Image

L’orchidée est une plante fascinante. Les fleurs sont veloutées, les couleurs étincelantes et les formes peu ordinaires. C’est pour cela que ce végétal est aussi prisé. Généralement épiphyte et lithophyte, elle est facile à cultiver et peut être adoptée comme plante d’intérieur. Pour éviter qu’elle ne se fane, suivez nos quelques conseils ci-dessous.

Les règles de base pour entretenir une orchidée

L’orchidée requiert beaucoup de lumière, surtout celle du matin. De ce fait, placez-la près d’une fenêtre sans pour autant l’exposer en plein soleil, car cela risque de brûler les feuilles. La température est aussi une chose importante. Pour faciliter une bonne floraison, évitez d’installer la plante près d’une source de chaleur.

À noter cependant que cette température est différente pour chaque type d’orchidée. Ainsi, le Phalaenopsis sollicite environ 18°C, le Cattleya et l’Odontoglossum entre 13 à 15°C, tandis que le Brassia, le Cymbidium ainsi que l’Oncidium requièrent au minimum 10 à 15°C.

Ensuite, un arrosage hebdomadaire à l’eau douce et tiède suffit pour humidifier ce type de plante. Cependant, cette action dépend de la grosseur du pot ainsi que de l’atmosphère de la pièce proprement dite. De temps en temps, vous pouvez vaporiser les feuilles pour les préserver de la déshydratation.

Comment cultiver une orchidée ?

Le meilleur moyen de conserver un peu plus longtemps une orchidée est de la garder dans son pot d’origine. Laissez les racines se développer jusqu’à l’extérieur et remplissez ensuite le pot décoratif. C’est seulement à ce moment-là que vous pouvez effectuer le rempotage.

Évitez de prendre un pot trop grand et n’enterrez pas les racines aériennes. Distinguez plutôt un récipient en plastique et transparent pour pouvoir vérifier l’état des racines qui ont également besoin de lumière. Pour nourrir la plante, mettez de l’engrais liquide ou des algues marines toutes les 3 semaines.

De l’engrais liquide

Par ailleurs, sachez qu’une orchidée s’épanouit pleinement dans un milieu humide comme dans son environnement naturel, notamment dans la forêt. Pour ce faire, installez une soucoupe avec des billes d’argile et un fond qui maintient parfaitement l’eau. Déposez votre plante par-dessus, mais en évitant cependant de noyer les racines.

L’entretien régulier d’une orchidée

Une fois que votre orchidée est bien entretenue, elle pourra fleurir toute l’année. Lorsque la tige est défleurie, vous devez la couper juste au-dessus du bourgeon. Utilisez un sécateur ou une paire de ciseaux. Au cas où la tige serait complètement sèche, coupez-la finement pour faire renaitre une autre. Si vous voyez des feuilles sèches, retirez-les. Par contre, les racines desséchées doivent être enlevées avec un outil désinfecté.

À la fin de la première floraison, le Phalaenopsis peut refleurir une deuxième fois à partir de la tige florale. Il suffit de la rabattre au-dessus  du second nœud à partir du bas. Cela permet à la tige secondaire qui est un peu plus courte de se libérer. Ainsi, vous aurez de nouvelles fleurs.

Phalaenopsis

Phalaenopsis

Avant de retirer l’orchidée pour un rempotage, attendez que le substrat soit bien sec. Ensuite, placez la plante au centre du pot sans tasser afin de conserver l’air. Veillez à ce qu’elle soit bien stable. En respectant ces quelques indications, vous aurez une orchidée bien entretenue et en bonne santé tout au long de l’année !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Copyright 2017 Le Paysagiste - Tous droits Réservés - Architecte paysagiste - Contact

Recevez 4 Devis Gratuits de Paysagistes près de chez vousCliquez ici