Des fleurs qui se mangent : le jardin dans votre assiette

Des fleurs qui se mangent : le jardin dans votre assiette Large Image

On n’y pense pas souvent, mais le jardin va de paire avec la cuisine. Cela ne concerne pas seulement le potager ou encore les petites herbes aromatiques par-ci par-là, on parle ici de fleurs. Et oui, les pétales de certaines plantes, voire les fleurs entières, peuvent être consommées. Ceci apportera une touche de couleur à votre assiette, mais également surprendra les papilles de vos invités.

En réalité, le fait de manger des fleurs ne date pas d’hier. Bien qu’elle soit depuis peu un phénomène de mode en France, de nombreux pays ont consommé des fleurs depuis la nuit des temps, notamment en Chine. Ils existent environ 250 à 300 types de fleurs que nous pouvons manger. Allant du sucré à l’amer ou encore de l’acidulé au goût iodé, les fleurs parfument et égaient tous types de cuisines. Voici donc notre top 10 de fleurs à croquer dont quelques unes des plus connues et certaines que vous n’auriez jamais osé.

La bourrache :

bourrache2-3aN3TR75

Appelé aussi huitre végétale ou étoile bleu, la saveur de la bourrache rappelle celle de l’huître. En effet, avec son goût un peu iodé, elle fut utilisée depuis longtemps dans nos plats de poisson, crustacé ou légumes et nos crèmes.

La capucine :

20101117_153337

Elle n’est sans doute plus à présenter. Qui ne connaît pas le goût poivré, proche du radis de ces fleurs rouges, jaunes, oranges ? En effet, parmi les fleurs comestibles, la capucine est la plus populaire. Utilisée pour colorer une salade printanière ou encore en beurre, elle peut également être farcie de viande hachée ou de fromage.

La rose :

Large_Rose_Clipart_Picture_thumb[2]

Bien qu’on l’associe souvent à un produit de beauté, notamment l’eau de rose, la reine des plantes fleuries est également comestible. On en fait des vinaigres, des thés, des confitures, des gâteaux mais également des chips ou encore incorporée frais dans la salade et sauté de viande.

Le chrysanthème :

chrysatheme-3-couleurs.jpg

Cela peut sembler déroutant étant donné la forte odeur que dégage le chrysanthème. Pourtant, en Chine en consomme bel et bien cette plante sautée à l’huile.

La fleur de ciboule et de ciboulette :

Ciboulette-png2

Le petit pompon au sommet de vos plants de ciboules peut en effet être mangé. Ayant la même saveur que les feuilles, la tige et la fleur peuvent être ajoutées à vos plats de viandes ou sauces ou fromages.

Le tagète :

Avec ses couleurs chatoyantes rappelant le soleil en plein été, le tagette rappelle le goût épicé du gingembre marié avec la saveur exotique du fruit de la passion. Ajoutez-là à vos vinaigrettes, taboulé ou potage.

Le bégonia :

041120101154begonia

Au goût à la fois acidulé et fruité, la fleur de bégonia est très croquante . Elle se mariera très bien à vos poissons, taboulé ou encore foie gras.

La fleur de courgette, courge et citrouille:

fleurcougettemale

On retrouve très souvent la fleur de courgette en beignet. En effet, la fleur mâle de la courgette fut, depuis des lustres, utilisée par nos aïeux, en salade, omelette, farcie mais également sautée. Or, on peut également utilisé la fleur femelle.

La pensée :

pensee_big

Avec sa saveur noisette, elle est également très connue. Cristallisée avec du sucre, les plus grands pâtissiers décorent leurs œuvres avec la pensée. Mais on peut également la consommer frais dans la salade.

La violette :

violette4

Très petite, on l’associe très souvent à la pensée pour décorer les différentes pâtisseries. Avec sa douce couleur allant du rose au pourpre, la violette a une saveur sucrée légèrement amer et un parfum exquis.

Avant de les jeter dans votre assiette, vérifiez d’abord que personnes n’est allergiques aux pollens. Mais assurez-vous aussi que celles que vous avez sous la main ne font pas partie de la liste des fleurs non-comestibles que vous trouverez ici. En effet, toutes les fleurs ne sont pas à manger, voire toxiques comme l’iris, le brugmansia, le laurier rose, le muguet ou encore la narcisse. Faites aussi en sorte de vous procurer des fleurs bio. Celles issues de fleuristes ou de jardineries sont à proscrire étant donné le mode de cultures et l’eau chargée de conservateur dans laquelle elles ont séjourné pendant plusieurs jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Copyright 2017 Le Paysagiste - Tous droits Réservés - Architecte paysagiste - Contact

Recevez 4 Devis Gratuits de Paysagistes près de chez vousCliquez ici