Comment construire un muret de pierre ?

Comment construire un muret de pierre ? Large Image

Un muret en pierre embellit le jardin, sert de soutènement en pente, protège du vent et du soleil mais également des regards indiscrets. Pratique et esthétique à la fois, il s’intègre parfaitement dans le paysage surtout si les pierres sont naturelles.

La construction d’un muret de pierre nécessite un savoir-faire pour qu’il soit bien stable. D’ailleurs, ce type de construction sert généralement à stabiliser les pentes légères ou tout simplement à délimiter les parcelles. Il va effectivement contribuer  à la décoration du jardin et peut nécessiter l’aide d’un architecte paysagiste pour former une harmonie parfaite avec le reste de la propriété.

Mais d’abord, comment le faire en grosso-modo?

Pour réaliser un muret de pierre, le matériau de base est la pierre de calcaire, de schiste ou de granit. Il est préférable d’opter pour des pierres pas trop arrondies et de formats différents pour faciliter le travail.

Le montage d’un muret de pierre

plaquettes-brutes-jardin-mur-plantes

Dans un premier temps, il faut commencer par tailler la pierre, notamment si les formes ne s’imbriquent pas. Cette étape consiste à dresser les faces. Pour cela, les outils qui pourront servir sont la chasse à pierre, la massette ou le marteau pointu, aussi appelé têtu. En guise de fondements, utilisez les plus grosses pierres pour former l’assise. Avec un niveau, vérifiez si elles sont bien horizontales. La construction d’un muret est assez délicate, car il se monte comme un puzzle, sans joint ni quoi que ce soit. Il faut donc marier les pierres entre elles en tenant compte de la forme et de l’épaisseur, puis, les disposer au fil des rangées.

Quelques conseils pour optimiser la construction

mur-escalier-jardin-design-naturel

Le muret de pierres sèches est plus résistant dans les régions gélives, car même s’il bouge, il reprend vite sa place sans risque de casse. S’il est monté sur un terrain instable ou mal drainé, il faut au minimum une fondation de 20 à 30 cm de profondeur. Sinon, avec des pierres récalcitrantes, il est important de bien les croiser afin d’éviter les fissures avec le temps.

1

En outre, chaque bâtisseur a sa façon de réaliser un muret, voire son style. Pour que le muret soit bien stable, il faut faire une inclinaison vers l’arrière, soit, 5 cm par mètre de hauteur en moyenne afin de résister aux poussées de la terre. A part cela, une pierre assez longue tous les 1,50 à 2 m va pouvoir le renforcer.

Place aux finitions, si vous voulez planter des plantes entre les pierres, l’idéal est d’utiliser un film géotextile au dessus du drain pour qu’il ne se bouche pas. Il est également possible de faire des plantations plus conséquentes. N’hésitez pas à faire appel a un paysagiste expert pour tout conseil sur votre aménagement paysager! En effet, le muret en pierre ne doit pas casser l’harmonie esthétique du jardin, les matériaux doivent se fondre dans leur milieu pour former un tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Copyright 2017 Le Paysagiste - Tous droits Réservés - Architecte paysagiste - Contact

Recevez 4 Devis Gratuits de Paysagistes près de chez vousCliquez ici