Les différentes façons de recycler et réduire les déchets organiques de la maison

Les différentes façons de recycler et réduire les déchets organiques de la maison Large Image

L’écologie se place au centre de nos préoccupations. Quelques gestes très simples de recyclage peuvent être mis en place pour changer les petites habitudes, sans pour autant bousculer les modes de vie.

À l’heure du Grenelle de l’environnement, le gouvernement souhaite diminuer de 45 % les déchets ménagers et assimilés. Pour parvenir à ce résultat, toutes les bonnes volontés sont souhaitables. Comment rendre vos déchets organiques utilisables et participer activement au recyclage ?

Vous avez un jardin, comment recycler efficacement vos déchets organiques

Compost

Lorsqu’on possède un jardin, il existe différentes solutions pour recycler vos déchets organiques. Vous pouvez donc mettre en place le principe de compostage au fond de votre jardin. Vous trouverez dans le commerce, des bacs en plastique ouverts ou fermés pour placer vos déchets organiques. Il est possible de réaliser un bac de compost en pierre. En quelques mois, les micro-organismes et les vers de terre travaillent pour transformer vos déchets en engrais composés.

Ainsi vous pourrez enrichir la terre du potager de manière tout à fait naturelle, et surtout économique, quand sonnera l’heure des plantations de printemps.

Avantages :

  • réduction des déchets : plutôt que de jeter vos déchets dans votre poubelle classique, pensez à mettre en place une bassine dans votre cuisine pour bien séparer les déchets et ensuite les apporter au fond du jardin. À noter que dans certaines villes, les déchets ramassés sont pesés grâce à un système de puce placé dans le bac des poubelles. Moins vous jetez, moins vous payez de taxe…
  • éléments désirables feuilles mortes broyées, herbe fraîchement tondue, plantes d’intérieur, mauvaises herbes (ex. : orties)

Inconvénients :

  • odeurs : les herbes en décomposition peuvent produire des odeurs. Veillez à placer votre bac de compostage loin de votre habitation ou de celle de vos voisins.
  • éléments indésirables : ne pas mettre de sable, de terre ou de cendres de charbon dans le compost, de plantes malades, d’arbustes ou de conifères, etc.

Astuce : si vous pouvez broyer au maximum les déchets, cela permettra aux micro-organismes d’accélérer le processus de décomposition.

Vous vivez en appartement, comment recycler vos déchets organiques ?

Lombricomposteur

Vivre dans un appartement (avec ou sans balcon) n’est pas du tout incompatible avec le recyclage. D’ingénieux systèmes sont disponibles pour vous aider à participer à l’effort écologique. Si vous cherchez une solution efficace, pensez au lombricompostage.

La pratique du lombricompostage en appartement permet de recycler de façon écologique le tiers de sa poubelle même lorsque l’on habite en pleine ville. Utiliser un lombricomposteur consiste à produire du compost à partir de déchets organiques grâce à des lombrics (ou vers de terre). Il existe plusieurs familles de lombrics adaptés à la production de compost et notamment celle de l’Eisenia.

Avec ces quelques gestes, vous participez activement à la valorisation de vos déchets…

Nos conseils pour entretenir vos lombrics :

  • ne mélangez pas les espèces de lombrics, vous risqueriez de perturber le système écologique que vous avez mis en place
  • comptez environ 500 vers pour la consommation de 2/3 personnes dans le foyer
  • surveillez la température de vos lombrics si vous les placez en extérieur, sur un balcon par exemple. Ils ne supportent pas les changements trop brusques (chaud et froid) et risquent de mourir
  • pensez à mettre autant de papier/carton que de déchets organiques

lombric

Avantages :

  • facile à mettre en place : vous pouvez installer vos bacs de lombricompostage presque n’importe où (cuisine, palier, étagères, sous l’évier, etc.)
  • sans odeur : les lombrics absorbent et digèrent les déchets organiques sans bruit et sans odeur. Non seulement le lombricompostage est propre, mais en plus il est compact, discret, esthétique et écologique.
  • éléments désirables: épluchures de légumes, coquilles d’œufs, cartons, papier (non plastifiés)

Inconvénients :

  • éléments indésirables : viandes, poissons, produits laitiers, plastiques, métaux, verres, agrumes, oignons, échalotes, ail, etc.
  • Avoir un minimum de connaissance sur l’Eisenia ce qui en définitive deviendra un atout

Astuce : le jus produit pour les vers dans le bac de récupération est très concentré. Pour le diluer, comptez 1 dose de jus pour 10 doses d’eau. Il vous servira de fertilisant pour vos plantes, vos fruits ou vos légumes.

Il ne vous reste plus qu’à franchir le pas et pratiquer le recyclage de vos déchets organiques. Vous pouvez vous investir dans l’écologie à votre échelle, en mettant en place un bac de compost si vous avez un jardin ou un lombricomposteur si vous vivez en appartement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Copyright 2017 Le Paysagiste - Tous droits Réservés - Architecte paysagiste - Contact

Recevez 4 Devis Gratuits de Paysagistes près de chez vousCliquez ici