Les bons gestes pour entretenir un bonsaï d’intérieur

Les bons gestes pour entretenir un bonsaï d’intérieur Large Image

Le bonsaï, cet arbre nain originaire du Japon a toute la beauté d’un grand. On a tendance à croire que les arbres devraient être placés en extérieur pour les conserver en bonne santé. Pourtant, le bonsaï fait partie de ces plantes qui peuvent survivre dans le climat intérieur de nos maisons.

En fait, il existe plusieurs arbres que l’on peut cultiver en intérieur. Parmi les variétés de bonsaï, le bonsaï Ficus est le plus facile à entretenir. Il est tolérant à la faible humidité et résiste à beaucoup de choses. Si vous êtes un débutant, pensez à choisir un Bonsaï Ficus.

Pour petit rappel, le bonsaï se caractérise par sa petite taille dont la hauteur n’excède pas plus de 15 centimètres. Il est donc à la portée de tous pour embellir un bureau ou un espace intérieur quelconque. Voici les étapes clés pour l’entretenir comme il se doit.

Les soins à porter à un Bonsaï d’intérieur sont différents de ceux prodigués aux plantes d’appartement normales.

Tout d’abord, parce qu’ils sont plantés dans des petits pots, ce qui limite les nutriments et l’eau à disposition. Sans oublier le fait qu’ils soient habitués à beaucoup de lumière et d’humidité. Or, ces conditions ne sont pas toujours faciles à recréer en intérieur.

La lumière

La lumière

Il en faut, notamment avec un Bonsaï tropical en intérieur. Étant donné que l’intensité lumineuse est plus faible dans une maison, cela va ralentir la pousse.

D’où l’importance de placer votre Bonsaï à un endroit lumineux, près d’une fenêtre ou orienté vers le sud. Une source de lumière artificielle peut compenser ce manque, par exemple, en utilisant des ampoules horticoles ou des lumières à LED pendant 10 heures par jour.

L’humidité

L’humidité

Les Bonsaïs ont relativement besoin d’un niveau d’humidité élevé. Afin d’assurer cet aspect de l’entretien, il convient de placer un plateau humide rempli d’eau à proximité du pot.

Il faut également faire circuler l’air venant de l’extérieur dans la pièce. Pour cela, il suffit d’ouvrir une fenêtre pendant la journée.

L’arrosage

L’arrosage

Il ne s’agit pas d’arroser par habitude votre Bonsaï d’intérieur. Une étiquette attachée à la plante indique généralement la fréquence d’arrosage.

Toutefois, celle-ci doit se faire en fonction du besoin de la plante. Étant donné le petit format du pot, il faut arroser plus souvent, car un Bonsaï en manque d’eau ne tardera pas à mourir !

La taille

La taille

Afin de conserver le caractère nain de l’arbre, la taille est nécessaire.

Cet entretien consiste à le tailler plus souvent, un peu comme la reproduction du broutement incessant d’une chèvre. Elle consiste à raccourcir les tiges trop longues.

La taille se fait de la même façon qu’avec une haie. Cela permet également de faire un tri sur les parties à garder ou à supprimer.

La température

La température

Ces plantes sont habituées à des températures élevées durant toute l’année. Néanmoins, les espèces d’arbres subtropicales supportent des températures sensiblement plus basses.

De fait, ils se développent à la saison hivernale, même avec des températures en dessous de la température habituelle de nos espaces de vie.

Renouveler la terre

renouveller la terre

Cette opération doit se faire régulièrement. En effet, c’est une mesure radicale pour une plante en pot. Pourtant, c’est le meilleur moyen de faire pousser un Bonsaï.

Au final, son entretien est un paradoxe, car on l’encourage à pousser en le taillant régulièrement.

Bons plans jardin & piscine avec Mano Mano

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© Copyright 2019 Le Paysagiste - Tous droits Réservés - Devis gratuit architecte paysagiste - Mentions légales - Contact

Recevez 4 Devis Gratuits de Paysagistes près de chez vousCliquez ici