L’utilisation du BRF (Bois Raméal Fragmenté) dans un jardin

L’utilisation du BRF (Bois Raméal Fragmenté) dans un jardin Large Image

“Économique et écologique, la méthode BRF ou Bois Raméal Fragmenté a été introduite pour la première fois au Canada, il y a environ une cinquantaine d’années de cela.”

L’utilisation du BRF, semble être très intéressante pour améliorer la qualité du sol d’un jardin. En effet, il s’agit d’une bonne façon de développer une activité biologique, une faune et des champignons bénéfiques pour des sols appauvris, poreux ou détériorés.

Lorsqu’il s’agit d’un sol en bonne santé, celui-ci tirera très certainement plus de bénéfices avec du compost.

Habituellement, le BRF est mis en terre, et cela permet de conserver de l’humidité dans le sol, et d’éviter des arrosages trop fréquents. Le BRF est un broyat de jeunes branches et il peut offrir bien d’autres avantages dans l’entretien d’un jardin.

Ainsi, pour tout savoir de cette technique, nous vous proposons cet article entièrement dédié au BRF.

D’où provient le BRF ?

Issu d’une expérimentation réalisée par l’université Laval au Québec, le BRF est tout simplement obtenu après le broyage de petites branches sans feuilles et de rameaux. Ces copeaux de BRF sont enrichis en cellulose et en lignine qui servent à nourrir les vers de terre et les champignons. Ainsi, cela apporte des nutriments au sol et améliore sa structure.

La méthode BRF rend également le développement de champignons responsable de la décomposition du bois, possible.

C’est cette décomposition qui va justement permettre d’enrichir le sol de nutriments, et le meilleur moment de l’étaler sur la terre, sera 24 heures après le broyage. Il faut toutefois le mélanger légèrement dans le sol, puisque c’est comme cela que les matières organiques vont se développer.

Par ailleurs, le plus souvent, on utilisera des jeunes branches ou du bois un peu plus dur faisant entre 5 et 7 cm et provenant d’arbres comme le chêne, le frêne et l’acacia pour fabriquer ce broyat.

Donc, utiliser des feuilles de plantes grimpantes ou autres ne conviendra pas à cet usage. Dans ce cas-là, il conviendra mieux de les broyer pour faire du compost.

brf

Comment bien utiliser le BRF dans un jardin ?

L’application du bois raméal fragmenté dans un jardin varie quelque peu.

Certains peuvent l’utiliser comme paillage au moment de l’automne ou au printemps lorsque les cultures sont mises en place. Pour cette méthode, il est plutôt conseillé d’apporter d’abord un peu de compost que vous pouvez également réaliser à l’aide d’un broyeur de végétaux. Vos plantes bénéficieront ainsi d’azote facilement assimilable.

Attention, toutefois, le BRF peut causer une faim d’azote qui va au contraire inciter les matières organiques à prendre l’azote et en priver les plantes. Cet effet est contrôlable en cultivant des légumineuses comme les pois ou encore la luzerne.

D’ailleurs, si vous ne savez pas vers quel type de broyeur de végétaux vous tourner, vous trouverez toutes les informations à ce sujet sur broyeurs.info.

En outre, d’autres choisissent de mélanger directement le BRF à la terre afin de faciliter le développement des microorganismes. Cela encourage également l’accroissement des vers de terre qui vont se charger de bien travailler la terre.

À noter que le BRF d’acacia, maintient les limaces à distance.

D’autres bénéfices du BRF

Le premier bénéfice du BRF se trouve dans sa composition qui sert de nourriture aux micro-organismes, mais aussi aux petits mammifères, aux insectes et aux oiseaux. Grâce à cela, il en ressort une biodiversité qui stimule l’écosystème d’un jardin.

Le bois raméal fragmenté facilite également le développement des champignons mycorhiziens qui sont très intéressants pour les plantes parce qu’ils peuvent fournir de l’eau et des nutriments à celles-ci.

Malgré les bienfaits que peuvent procurer ses champignons aux plantes, ils ne sont absolument pas comestibles pour l’humain.

En plus d’améliorer la structure du sol, le BRF retient l’humidité, permettant aux plantes de mieux gérer les grosses périodes de sécheresse. À l’inverse, lors des périodes de grosses pluies, le bois raméal fragmenté va empêcher les problèmes comme l’érosion ou l’effet de lessivage.

N’oublions pas non plus que le BRF est une bonne façon de recycler les déchets verts, puisque le broyage de brindilles, de rameaux ou autres petits bois permet de l’obtenir. Bien évidemment, il est tout à fait possible d’en acheter, mais le fabriquer vous-même, vous permet d’économiser !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© Copyright 2012-2022 Le Paysagiste - Tous droits réservés - A propos - Devis gratuit architecte paysagiste - Mentions légales - Contact

Recevez 3 Devis Gratuits de Paysagistes près de chez vousCliquez ici