Potager : les courgettes ont la cote !

Potager : les courgettes ont la cote ! Large Image

Aussi spectaculaires que productives, les courges d’été occupent une place de choix dans nos potagers. Explications avec Hervé Michel, paysagiste à Langres, en Haute-Marne.

Un légume à la mode… depuis pas si longtemps !

En dehors des régions méridionales, elles sont d’introduction assez récente. Autrefois, on cultivait essentiellement les courges d’hiver, récoltées à maturité avant les gelées pour servir d’aliment de base pendant l’hiver dans les soupes et potées.

Cela fait tout au plus une génération que la culture d’été s’est généralisée dans toute la France, d’abord avec les courgettes vertes longues. Puis les formes et les couleurs se sont diversifiées : courgette ronde, jaune, blanche, voire panachée.

Et, ces dernières années, le pâtisson est devenu un légume à la mode. Sa forme tourmentée lui a valu de nombreux noms évocateurs : bonnet de prêtre, bonnet d’électeur, couronne impériale, artichaut de Jérusalem… Il est classiquement blanc, mais il existe d’autres variétés : panachée (vert et blanc), orange, jaune ou vert presque noir. Les variétés hybrides de courgettes ont envahi les catalogues. Si cela permet aux professionnels d’avoir des produits mieux calibrés, ce n’est pas vraiment intéressant pour le jardinier amateur, d’autant plus que les courgettes traditionnelles sont au moins aussi productives. Pour maintenir une diversité, les jardiniers amateurs ont donc intérêt à rechercher ces anciennes variétés.

Les courgettes : frileuses et gourmandes

Les courgettes : frileuses et gourmandes

La vitesse de croissance des cucurbitacées est vraiment étonnante : en quelques semaines, elles occupent un volume et un espace considérables avec leur végétation quasiment tropicale. Elles sont gourmandes : apportez- leur au moins deux seaux de bon compost au pied.

Comme elles sont frileuses, il ne faut les semer ou les planter que lorsque tout risque de fraîcheur matinale est écarté. Pour gagner du temps, le mieux est d’installer de jeunes plants. Cela permet de limiter le désherbage.

Les variétés buissonnantes sont plantées avec un écartement de 1 m à 1,20 m, les variétés coureuses à 1 m x 2 m. Ce sont aussi de grandes assoiffées, qui ont besoin d’une alimentation en eau très régulière. Pour garder la terre fraîche, désherbez rapidement, binez puis répandez un paillage abondant entre les pieds. N’arrosez pas n’importe comment ! Mouillez le moins possible le feuillage, car cela favorise les maladies (oïdium, mildiou).

Et n’arrosez pas en fin de journée tant que la plante ou le sol sont encore chauds. Cela pourrait provoquer la coulure des fruits. Arrosez de préférence au pied (rigole ou goutte-à-goutte) abondamment, tard le soir ou le matin avant la grosse chaleur.

Plantez vos courgettes avec des fleurs

A la campagne, on a parfois gardé l’habitude de récolter les fruits les plus gros possibles. Ils sont alors durs, la chair fibreuse et les graines formées. Pour avoir des fruits tendres et goûteux, il faut au contraire les récolter à un stade précoce.

Tout petits, lorsque la fleur est encore attachée au fruit, ils sont délicieux crus, ou cuits entiers à l’étouffée. Un peu plus gros, pas besoin d’enlever la peau, il suffit de les passer à l’eau, d’enlever les extrémités et de les cuire à la poêle avec de l’ail et des herbes de Provence. On peut faire des beignets ou farcir les grosses fleurs. Il faut utiliser pour cela uniquement les fleurs mâles, qui ne portent pas les fruits. Ce sont celles qui sont situées au bout d’un long pédoncule.

Plantez vos courgettes avec des fleurs

Comme elles occupent beaucoup de place dans le jardin, on peut les associer avec d’autres plantes. Des salades plantées en même temps que les courgettes seront prêtes à être récoltées avant que celles-ci n’occupent toute la place. On peut aussi faire une association en hauteur : maïs ou tournesol entre les pieds de courgettes, par exemple par poquets de 3 ou 4 semés en quinconce par rapport aux pieds de courgettes. Et, pour le plaisir des yeux, on peut installer des touffes de fleurs assez hautes entre les pieds de courgettes (Nicotinia, Zinnias, Cléomes…) en choisissant des variétés assez hautes (à partir de 70 cm).

Un potager sur votre balcon

Tout le monde n’a pas la chance d’avoir un jardin potager. Si ce dernier est indispensable pour assurer une véritable production, le plaisir de cultiver des légumes et de les consommer peut quand même se retrouver sur un simple balcon, Tout à la fois guide technique et boîte à idées, ce petit livre présente des compositions aussi belles que savoureuses.

À lire aussi Et si votre balcon devenait un potager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© Copyright 2012-2020 Le Paysagiste - Tous droits réservés - A propos - Devis gratuit architecte paysagiste - Mentions légales - Contact

Recevez 4 Devis Gratuits de Paysagistes près de chez vousCliquez ici