Comment se mettre au bio dans son propre potager ?

Comment se mettre au bio dans son propre potager ? Large Image

Le bio est synonyme de qualité puisque les produits sont dépourvus de toute substance nocive pour la santé. Le potager bio respecte l’environnement tout en offrant des fruits et légumes savoureux. Pour démarrer un potager de ce type, il faudra suivre plusieurs étapes. Voici comment préparer ce grand changement dans son jardin.

Trouver l’endroit idéal

Pour être respectueux de l’environnement, le potager bio doit être installé au bon endroit. A l’abri du soleil, du vent ou de la pluie, les fruits et légumes pourront pousser en toute tranquillité. L’exposition a également son importance pour que le potager soit productif à chaque saison.

La terre doit également être prête pour un potager. Meuble et sans calcaire, il sera idéal pour ce type de projet. Une étude préalable du sol du jardin est donc importante pour la réussite de ce potager bio. Le pH doit être neutre pour que les fruits et légumes puissent s’y développer pleinement.

Créer un écosystème spécifique

Pour être certain que le potager bio soit réussi, il faut attirer les oiseaux et autres animaux qui vont participer à créer un écosystème bio. Les produits naturels Terra Fertilis seront parfaits pour créer une terre d’accueil riche en nutriments pour que les lombrics puissent s’y développer. Avec des outils adaptés, tout pourra être préparé pour un écosystème riche.

Pour que ce potager soit réussi, son propriétaire doit aménager son jardin pour la biodiversité. Des plantes aromatiques comme la sauge attirent les abeilles. Leur rôle de pollinisation favorisera le développement des fruits et des légumes. Le potager bio demande une réelle réflexion pour parvenir à l’équilibre.

Préparer le sol du potager

Pour créer son propre potager bio, l’ajout de cendres dans le sol est parfait pour le rendre plus accueillant. Cet apport en potassium et en charbon de bois est idéal pour obtenir un sol plus riche. Pensez donc à recycler ces cendres de votre cheminée dans votre potager.

Le compost est également à ajouter afin de bénéficier de terreau. Cet ajout offre des minéraux essentiels à la pousse des fruits et légumes. Lorsque le sol de ce potager sera de bonne qualité, il sera temps de passer à l’étape suivante. Les tranchées pourront être creusées afin de planter les semences.

Adopter une logique dans son potager

Développer un potager bio est particulièrement complexe car il faut éviter tous les produits agressifs pour l’environnement. Il existe toutefois des solutions naturelles pour protéger les semences. Les légumes peuvent être classés par affinités car certains sont en mesure de combattre les parasites des autres.

Le plan du potager doit être revu chaque année. En effet, pour que le potager produise suffisamment, il est important de ne pas planter uniquement des légumes voraces. Sinon le sol se videra complètement de ses nutriments.

Le principe de rotation des cultures doit donc être respecté pour que les plantations soient toujours en pleine santé. Lorsque les règles seront comprises, il ne restera plus qu’à les appliquer pour que ce potager bio soit réussi.

Un commentaire sur “Comment se mettre au bio dans son propre potager ?

  1. Nous savons tous que les fruits et légumes sont la source de vie d’un corps sain. Cultiver sa propre nourriture dans son jardin aide à manger sainement. Ils ont des vitamines et des minéraux dont nous avons besoin pour survivre et prospérer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© Copyright 2012-2020 Le Paysagiste - Tous droits réservés - A propos - Devis gratuit architecte paysagiste - Mentions légales - Contact

Recevez 4 Devis Gratuits de Paysagistes près de chez vousCliquez ici