La tendance aux forêts comestibles

La tendance aux forêts comestibles Large Image

Avez-vous déjà pensé à créer une forêt comestible dans votre jardin ? Egalement appelée jardin forestier, forêt alimentaire et potager, la forêt comestible est une culture polyvalente et multifonctionnelle. Comme son nom l’indique, cette dernière est très productive, et riche en éléments comestibles. C’est un exemple valable de permaculture, basée sur la mise en valeur des éléments naturels qui la composent.

La forêt comestible peut être créée dans un coin du jardin ou dans de très grandes étendues de terre. Vous pouvez également convertir une forêt ou un verger existant.

Qu’entend-on par forêt comestible ?

forêt comestible

Une forêt comestible ou alimentaire est un modèle d’agriculture particulier qui prévoit la création, même en ville, de vastes zones destinées à la croissance de plantes et de fruits comestibles. C’est une technique de jardinage ou de verger/potager qui simule un écosystème forestier en poussant sur plusieurs couches : herbacées, arbustives et arboricoles.

Dans ce type de forêt, on cultive non seulement des espèces de fruits, mais aussi des légumes, des espèces aromatiques, des plantes médicinales et des plantes de miel. On peut donc y trouver tout ce dont nous avons besoin pour la subsistance humaine et animale. En effet, ces aliments et plantes précités apportent des bienfaits pour la santé humaine, grâce aux vitamines et minéraux qu’ils regorgent, après la cueillette.

Le minimum pour atteindre la forêt comestible est de mettre en œuvre trois des sept principaux niveaux : grands arbres, arbres de hauteur moyenne, arbustes, herbacé, rhizomateux, couvre-sol et grimpeurs. Elle doit comprendre évidemment au moins un type d’arbre. Le choix des plantes qui doivent coexister et créer un habitat convenable en exploitant les ressources naturelles comme cela se passerait dans une vraie forêt est fondamental.

Avantages d’une forêt comestible

Avantages d’une forêt comestible

Une forêt alimentaire peut être créée, n’importe où, dans un très petit terrain ou sur de grandes surfaces. En conséquence, la zone forestière comestible devient le centre d’activité des agriculteurs, en plantant des arbres fruitiers et médicinaux, puis en les récoltant une fois que ces derniers produisent. C’est une technique très avantageuse, du fait que les travailleurs s’en approvisionnent même pour leur besoin quotidien.

Les principes de ce type de culture visent à limiter au maximum l’intervention humaine. L’espace crée est destiné à satisfaire les besoins humains et en même temps les besoins des écosystèmes en recherchant la résilience, la richesse et la stabilité.

Une forêt comestible dans le jardin

Une forêt comestible dans le jardin

Avoir une forêt alimentaire dans le jardin signifie réduire les coûts d’entretien élevés qu’un potager classique peut avoir. Cependant, étant une reproduction d’une forêt, il est nécessaire d’étudier les niveaux de végétation en choisissant des plantes en fonction de l’endroit où nous travaillons. Avoir un jardin forestier signifie prendre soin d’un écosystème en constante évolution.

Dans la première phase de conception, il est essentiel de décider comment les espaces seront gérés en fonction des volumes. Ne vous imaginez pas un endroit parfait, mais plutôt un endroit où la perfection naturelle est en vigueur.

Commencez à penser aux arbres et aux espèces comestibles que vous aimeriez faire pousser. Faites une vraie liste : noix, abricots, figues, feuilles de laurier, fraises, mûres, etc. Avec cette liste, pensez à la contribution écologique de chaque plante dans votre jardin : plantes couvre-sols pour le contrôle des mauvaises herbes, plantes à miel, arbres pour la production de nourriture, arbustes pour l’avifaune, plantes horticoles, etc. Vous pouvez également utiliser des plantes pour leurs caractéristiques esthétiques. Calendula, camomille, bourrache, centaurée, chrysanthème, tournesol et géranium sont autant de fleurs comestibles qui coloreront votre jardin.

Préservation de la forêt comestible

Préservation de la forêt comestible

L’efficacité de ce type de forêt est liée au changement climatique et énergétique que nous connaissons, car il est configuré comme un espace productif, mais en même temps résilient. C’est-à-dire qu’il est capable d’exploiter les transformations du climat et de s’auto-réguler dans des périodes caractérisées par une alternance de sécheresse et d’abondance de l’eau. C’est également un de ses grands avantages.

Toutefois, il est toujours nécessaire et important d’entretenir en bon état les arbres producteurs de fruits et légumes, ainsi que les arbres de plantes médicinales. Ainsi, le reboisement ou plantation en constance est la solution pour préserver la beauté de la forêt comestible.

Chacun de nous a un petit écosystème dans le jardin qui peut être agrandi et exploité pour créer un espace résilient et écologiquement stable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© Copyright 2012-2020 Le Paysagiste - Tous droits réservés - A propos - Devis gratuit architecte paysagiste - Mentions légales - Contact

Recevez 4 Devis Gratuits de Paysagistes près de chez vousCliquez ici