Les prérequis pour devenir paysagiste

Les prérequis pour devenir paysagiste Large Image

Vous vous intéressez au métier de paysagiste ? Créer des paysages à couper le souffle en plantant des haies, des talus, des bassins et des arbres vous passionne ? Eh bien, voici quelques aptitudes et qualités exigées par le métier.

Les connaissances de base à avoir

Être architecte paysager en fait rêver plus d’un. Dans ce cas, il est essentiel de tout connaitre sur les végétaux comme le jardinier. Les climats adaptés à chaque type de plante, la fréquence à laquelle les arroser, si elles poussent sur terrain sec ou humide, avec quels autres végétaux elles peuvent cohabiter et bien d’autres. Pour en savoir plus sur le métier, consultez cette page dédiée à l’emploi paysagiste.

Ce professionnel va jusqu’à choisir le type de revêtement à mettre sur la terrasse afin de faciliter l’entretien aux propriétaires. En plus de ses connaissances en jardinage, le concepteur paysagiste doit aussi pouvoir concevoir des paysages de jardin et les mettre en valeur selon le cahier de charges de ses clients et l’espace disponible. Un ingénieur paysagiste ne fait pas que dans le naturel attention. Il peut aussi décider de recourir à l’artificiel si cela lui semble plus adapté.

Des études plus poussées

L’architecte paysagiste peut commencer avec de petits projets de 5 m2, mais peut aussi se voir confier des chantiers importants. Il doit alors avoir quelques connaissances concernant le côté administratif et juridique.

Si ses clients demandent par exemple après une terrasse de plus de 20 m2, il devra faire une déclaration à la mairie, voire obtenir un permis de construire. À côté, il doit pouvoir rédiger une lettre d’engagement si les travaux s’étendent sur des mois ou encore dessiner des plans de réseaux d’irrigation et de terrassement.

paysagiste

Les outils à maitriser

Les paysagistes tout comme les architectes ne travaillent pas qu’avec le papier et le stylo. Ils utilisent des logiciels de DAO comme Autocad mais pour les aménagements paysagers. Il leur est alors plus facile de prévisualiser en 3D leurs créations et de les modifier à l’infini pour répondre aux exigences des cahiers de charges.

Comme tout métier, le concepteur paysagiste cherche à s’aligner avec les tendances afin que ses réalisations ne soient pas passées de mode. Il doit alors se tenir au courant des pratiques au fil des années et innover sans cesse pour rester sur le marché.

Les qualités requises

L’endurance physique en fait partie, car tout comme celui d’ingénieur en travaux et en bâtiment, l’ingénieur paysagiste va de chantier en chantier, parcourt différentes superficies et doit beaucoup se déplacer et rester debout pour s’assurer que tout est réalisé selon ses consignes.

Le sens de la communication lui est aussi essentiel, car il est amené à côtoyer différents profils au cours de sa carrière : des ouvriers, des urbanistes, des ingénieurs, des horticulteurs, des jardiniers, des pépiniéristes et bien d’autres. Le professionnel doit alors pouvoir transmettre clairement ses idées, savoir les imposer tout en prenant en compte celles des autres.

Il en va de même avec ses clients. Il doit parvenir à les orienter, les conseiller sur ce qui serait le meilleur en rapport avec ce qu’ils veulent. En fonction de la notoriété de la boite où le paysagiste travaille, des fonctionnaires, des particuliers, des régies immobilières peuvent faire appel à lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© Copyright 2012-2022 Le Paysagiste - Tous droits réservés - A propos - Devis gratuit architecte paysagiste - Mentions légales - Contact

Recevez 3 Devis Gratuits de Paysagistes près de chez vousCliquez ici