5 gestes d’entretien d’un gazon naturel

5 gestes d’entretien d’un gazon naturel Large Image

Vous avez décidé de réaménager votre cour ou votre jardin et de poser une jolie pelouse naturelle ? Sachez cela dit que cette dernière s’entretient régulièrement afin de rester bien verte toute l’année. Voici alors quelques réflexes à avoir pour prendre soin de votre gazon naturel.

Tondre sa pelouse

Pelouse jaunie été

Il va de soi que la tonte du gazon naturel entre dans les gestes d’entretien. Au premier abord, vous nous direz « c’est simple comme bonjour ». Pourtant il y a certains détails à savoir afin de ne pas rapidement endommager par exemple sa tondeuse à batterie Stihl. Vous envisagez de remplacer la vôtre ou d’en acheter une neuve ? Visitez cette page.

Tondez toujours l’herbe quand elle est archi-sèche. Autrement elle collera facilement à la tondeuse et tout comme l’imprimante, il y aura bourrage à chaque fois. Cela vous fera perdre un temps précieux. Temps que vous pourriez dépenser à aménager vos meubles de jardin.

Nettoyer sa pelouse

Juste après avoir tondu votre pelouse, ne vous empressez pas d’enlever l’herbe coupée. Cette dernière servira de paillis à votre gazon et lui apportera son lot d’azote. Elle le protégera du soleil aussi. Répartissez-la juste correctement afin qu’elle ne forme pas de monts ci et là et gâche le paysage.

Densifier et renforcer son gazon

Débarrasser votre pelouse des feuilles mortes, des brindilles et des mauvaises herbes, c’est bien. Mais à côté, il vous faut aussi la nourrir et renforcer ses défenses immunitaires. En effet, un gazon qui manque de vigueur et de vitamines a du mal à combattre les agressions de son environnement. C’est aussi fonction de la gamme de gazon que vous aurez prise (premier prix, classique ou le très haut de gamme Label rouge).

Vous devez alors l’asperger d’engrais liquides de temps en temps. De nombreuses marques d’engrais courent le marché. De plus en plus d’entre elles font appel aux ingrédients naturels comme l’algue brune réputée pour renforcer les racines du gazon et l’épaissir.

Mais avant cela, passez par-dessus la grelinette ou le scarificateur afin de faciliter le passage de l’eau. Cet outil creusera des tranchées très étroites grâce auxquelles votre pelouse respirera mieux également. Les jardiniers professionnels conseillent de s’y mettre au printemps et une fois que les feuilles tombent. Vous vous débarrasserez en même temps de la mousse.

Arroser le gazon naturel

Balai jardin

Il est vrai que la pelouse consomme énormément en eau. Et en été, quand cette dernière se faire rare, de nombreux jardiniers assistent à la souffrance de leur gazon qui jaunit sans rien pouvoir faire. Vous ne voulez pas en faire partie ? Dès la sélection de votre pelouse, choisissez-en une qui résiste bien à la chaleur et à la sécheresse. Plus elle comportera de fétuque, mieux ce sera.

Réparer les dégâts, l’été passé

Un été rude peut mettre à mal votre pelouse qui prendra l’apparence du foin ou du gruyère. Il se peut aussi qu’elle s’éclaircisse à certains endroits et que des trous se forment. Recouvrez alors ces blancs de terreau, ratissez pour bien aplatir le sol et posez-y de nouveaux rouleaux de pelouse ou semez-y des graines à la volée. Tassez et arrosez en pluie fine afin de ne pas faire partir tout cela. Maintenant, vous pouvez tranquillement passer à la réparation de votre clôture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© Copyright 2012-2023 Le Paysagiste - Tous droits réservés - A propos - Devis gratuit architecte paysagiste - Mentions légales - Contact

Recevez 3 Devis Gratuits de Paysagistes près de chez vousCliquez ici